AVERTISSEMENT

AVERTISSEMENT Ce blog a pour raison d'être de rééquilibrer la problématique de l'affaire de Nantes, et de remettre à l'honneur la présomption d'innocence.

Il s'adresse en particulier à tous ceux et celles qui restent meurtris, et qui ne renoncent pas à comprendre.

En tant que partie civile, nous avons pu constater dans le dossier que les informations qui ont fuité dans les médias provenaient d’une sélection d'éléments à charge, pour une raison que nous ne nous expliquons pas. Alors qu'il existe pourtant quantité d'éléments à décharge dont l'importance est minimisée.

Pour résumer notre position [...] Réfléchir autrement.

Bertram et Christine de Verdun (sœur de Xavier)

LETTRE de Xavier et Agnès à leurs proches


Première publication de ce blog, ouvert en avril 2012, 
mise à jour le 18 avril 2013



Courrier à notre famille et à nos amis :

Destinataires initiaux (dont certains devront se mettre en relation) :
Christine et Bertram (...)...)
Emmanuel (...)...)
[N...(...)...)
[N...] (...)...)
[N...(...)...) + [N...]
+ copie à [N... et N...(amis nantais)
+ copie à [N...

Nantes, 8 Avril 2011



Coucou tout le monde !

Méga surprise : nous sommes partis en urgence aux USA, dans des conditions très particulières que nous vous expliquons ci-dessous.


Voici l'histoire (du moins ce que nous sommes autorisés à vous en dire. Ce courrier est le seul autorisé - avec ses ajouts pour certains - et il est écrit sous contrôle.)

Lorsque nous avons créé notre société à Miami en 2003, nous avons été mis en contact (par la personne qui nous a aidé à la créer *) avec la « DEA » (Drug Enforcement Administration : sorte de « brigade des stups » américaine, avec des antennes dans plusieurs pays) qui cherchait un Français pouvant être infiltré dans le milieu des discothèques françaises, pour collecter des informations sur les réseaux de trafic de drogue et de blanchiment d'argent, sans attirer l'attention.


Tout s'est bien passé dans ces discothèques pendant 7 ans ... jusqu'à maintenant:
Avec les informations que j'ai (Xavier) collectées pendant ces années, je suis devenu un témoin essentiel dans un futur procès impliquant des hauts responsables du trafic de drogue international. Procès devant se tenir aux USA dans les années à venir. La date n'est pas encore fixée.
Là où ça se complique, c'est que, depuis quelques temps, certains indices faisaient penser que j'avais été repéré.
Et, malheureusement, nous en avons eu confirmation hier.
La situation est donc devenue potentiellement dangereuse pour nous ici et a nécessité de prendre des mesures d'urgence.
Ayant accepté dès le début de pouvoir bénéficier, par la DEA, du « programme fédéral de protection des témoins », nous sommes tenus aujourd'hui de respecter nos engagements... et nous le faisons, non pas avec un réel plaisir, mais parce que cela est nécessaire et incontournable.
Nous sommes donc pris en charge par le Gouvernement Américain et « transférés » aux USA, sous une nouvelle identité qui doit, bien évidemment, rester secrète.
Quand vous lirez ce courrier, nous « n'existerons plus » officiellement, en tant que Français!


Prenez bien soin de vous tous.
Xavier, Agnès, Arthur, Thomas, Anne et Benoît
(le plus dur va être de nous habituer à nos nouveaux noms ... !) 


Courrier personnel joint à la lettre collective**


Ma petite maman chérie, Ma Christine, 

Ne vous inquiétez pas outre mesure, tout ira bien et le temps va passer vite. 
Prenez bien soin l'une de l'autre, 
Je suis content de savoir que Bertram est là pour prendre le relai, ;-)) 
[...] 
Je vous embrasse toutes les deux de tout mon cœur, et Agnès et les enfants se joignent à moi pour vous dire que nous vous aimons très fort et que vous allez nous manquer. 
Votre Xav







Ce courrier de Xavier et Agnès fait écho à un mail de juillet 2010, envoyé à deux amis de longue date, et retrouvé au dossier en 2012.

Il leur demande expressément d'enregistrer et de sauvegarder ce message dans un « dossier spécial, pour le cas où ». Il pourrait leur servir plus tard.

Après avoir envisagé plusieurs cas d'accidents et de drames domestiques, pouvant les atteindre lui et sa famille, Xavier conclut ce mail en ces termes :

« [...] Je souhaite enfin que, même après enquête de police, on ne puisse jamais laisser croire à mes parents, frères et soeurs, que ces accidents ont été volontairement provoqués par moi (même si les preuves sont formelles.)

Fait à Nantes, le 11 juillet 2010, et expédié conjointement par mail à ... et à ... , qui pourront ainsi prouver l'authenticité de ce document.

Xavier de LIGONNES ».




Nota Bene : 

* Le lien est donné ici à titre d'illustration. Il va de soi que la personne en question n'a rien à voir avec toute l'affaire.

** Le mot personnalisé (chaque destinataire a reçu le sien) ne doit pas être dissocié de la lettre collective : part affective indissociable de la partie technique.